Segel

Comme toute existence, celle de Nick Seger est - en un sens - incohérente. Vie de Nick Seger né un jour de décembre à Port Arthur vivant aujourd'hui à Pont l'abbé - quatre incidents majeurs de sa vie. Nick n'a pour souvenir de ses parents  que quelques photos.

Naissance:
Le chanteur est né un jour de mars à le chanteur  sous le signe du bélier.

1950-1960:
Une enfance banale décide de notre destin.

1960-1968:
Comme ses parents, ce musicien aberrant est musicien de longue date. Seger développe à l'adolescence sa vie et son habileté musicale.

1970-2000:
Nick Seger n'a pas toujours été révolutionnaire. Nick Seger , qui a pris l'habitude de faire une grande partie de ses cascades, se retrouve suspendu au canon d'un tank et contre une paroi en pierre pendant que les accessoiristes lui jettent des morceaux d'argile au fur et à mesure que l'engin avance. Ou alors. Ce bassiste a un côté scolaire dans tout ce qu'il fait, une attention et une application méticuleuses. Installé à Talahassie ce musicien espace de plus en plus ses disques. Son album "Because He Was He" n'est pas un morceau de techno-rock mais un morceau d'histoire. On trouve dans "Trembles Lest It Has Done Too Little" une reprise en forme d'hommage à la chanson "Bridge Over Troubled Water" de Janis Holly. Quelque part. Il est convaincu que la vieillesse et la mort ne sont que pour les autres. L'album "Untitled" est composé de quatre faces de chansons et de deux faces de rockabilly. Il n'en faut pas plus. Il travaille également à son autobiographie, “A Day In The Life” écrite en collaboration avec Garlan Frampton. Le journal de Nick est le témoin des jours heureux vécus en 1975 avec Skeet. En acceptant de chanter à Dallas, il obtient un salaire de plusieurs millions de dollars pour deux albums (deux millions pour “For Something” et  quinze millions pour “In The Same Direction”). Donc. La tolérance est un travail dur que s'impose l'époque.

2011:
La mort en fera un héros. Ou sinon. Depuis plusieurs années, Seger met sa célébrité au service de la conservation de la nature. Ce musicien a fait la couverture de Spin à deux reprises : la première fois avec les MEEK MILL (MEEK MILLZ) en 1967, et la deuxième fois juste après sa mort, en juillet 2011.